A.S.M - Sainte-Maxime Football : site officiel du club de foot de STE MAXIME - footeo

L'A S M a gagné la bataille des nerfs.Elle s'envole pour le titre.C'est le printemps maximois.

23 mars 2016 - 18:17

Face à un adversaire prêt à tout pour ramener le moindre point, .l'A S M a d abord gagné la bataille des nerfs.

Et pourtant ce n'était pas facile.Les  rencontres sont à comparer à des étapes de montagnes de la grande boucle.

On procède par élimination

.A chaque journée ses surprises. L'A S M était solide.

Nous avons passé la première période à quelques centimètres de Boubaker, l'entraïneur visiteur.

Un scandale.

Il passe son temps à insulter les joueurs maximois, prendre Athos Bandini au pillage et exprimé son mécontentement à l'arbitre.

Chaque fois que l'homme en noir siffla une faute contre Mandelieu, il cria au scandale.

Antoine Morere, le délégué, essaya  de le calmer. Mais en vain.

Sur l'aire de jeu les visiteurs multiplièrent les fautes et  passèrent maîtres dans l'art de truquer à l'image de leur avant centre Oudraego qui, sur chaque duel aérien avec Fernandez ,ne sauta pas et fit la bascule.

Les maximois ne tombèrent pas dans ce piège.

L'action du premier but  est à montrer dans les écoles.

Comme le second biut et la volée de Chaouche sur l'horizontale.

Dans un contexte difficile, les maximois firent la différence.

La défense à l'image de Fernandez qui n'a encaissé que onze buts depuis le début du championnat fut impériale.

Bruno Ferry réussit sur balles arrêtées deux parades exceptionnelles.

Du grand Ferry.

L'A S M a écarté un des prétendants à la montée.

Imaginez que Mandelieu se soit imposé au stade Gérard et que dimanche les azuréens gagnent leur match de retard à La Garde., ils totaliseraient alors 55 points à deux points de St-Rémy et de l'A S M.

L'A S M a fait un grand pas pour le titre.

Trois points d'avance sur St-Rémy et neuf sur les arlésiens dont la seconde partie de championnat est magnifique.

Le 1 er Canton qui reste sur trois défaites et un nul est à dix points.Sans compter les pénalités.

A la fin du match les joueurs locaux allèrent féliciter leurs supporters.

Des supporters qui avaient retrouvé leurs couleurs et leurs voix.

Dimanche place à la Coupe du Var. avec un déplacement à la Coupiane à Toulon.

Un stabilisé situé au coeur des HLM. Un stade où la Serinette fut à plusieurs reprises championne du Sud-est.

Quand la Ligue du S-E allait de Monaco à Perpignan.

C'était le temps du centre avant Monty, d'un ailier droit à six vitesses Gilbert Carrion- facteur à Plan de la Tour- qui fit les beaux jours du F C Puget de la grande époque.

Il y avait  un jeune meneur de jeu qui claquait des buts: Patrick Féraud qui fit les beaux jours  de Hyères et de l'A S M sous Jean-Pierre Borgoni.

Sans doute Athos Bandini fera tourner son effectif.

 

 

Commentaires

mai
J.s St Jean Beaulieu
5-1
A.S.M 2 - PHA District
mai
2-2
Cuers Pierrefeu U.s.
mai
Pays De Fayence F.c.